Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 17:11
L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

L'association Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac entreprend un cycle de transcriptions d'actes de la vie de nos ancêtres.

Basée sur la transcription et l'analyse des actions quotidiennes des habitants durant les années 1600-1900, cette saga démontre avec une exactitude inégalée la vie de nos ancêtres qui ont formé l'immense majorité des hommes et des femmes ayant forgé l'histoire locale, à leur manière et dans l'ombre. A l'inverse des grands de ce monde, ils ont laissé peu de traces dans les manuels scolaires et leur vie n'est pas étalée dans les ouvrages d'histoire familiale ou particulière.

Les généalogistes et historiens du CPCGF - Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac se targuent de plonger dans le quotidien de leurs ancêtres et de les faire sortir de l'oubli.

Tout au long des semaines et des mois à venir, de Marlens à Saint-Ferréol, de Seythenex à Giez, d'Héry-sur-Ugine à Doussard, les lecteurs découvriront l'intérieur de la maison, le sol en terre battue, la cheminée avec sa crémaillère, le poêle et la bovée, les animaux donnés à commande ou tenus en hyverne, les naissances et le statut de la femme, le rôle tenu par l'homme, les testaments, les contrats de mariage, les acquis et les obligés, etc.

Le monde de nos ancêtres était un monde dur, parfois noir, mais surtout un monde différent, révolu, qu'il est bon de connaître car nous en sommes les descendants, ils portent notre propre histoire.

''Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac'' commence par un patronyme bien connu, un ancêtre Desrippes, et vous invite à faire connaissance avec Pierre fils de Jean le jeune, maître chaudronnier de Faverges en 1699, qui reçoit en héritage une fonderie située dans la rue Vieille.

Partages entre les beaux-frères Maître Charles Pattuel et Honorable Pierre Desrippes de Faverges

« Le 17 janvier 1699,

Les droits de Maître Charles Pattuel sont hérités de la famille Bassand, comme 2e époux de la veuve de Jacques Bassand, et héritier de ses belles-filles :

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

Arbre généalogique d'Hble Jeanne fille d'Hble François EMIN avec ses deux époux les Hbles Jacques BASSAND (1er lit : 7 enfants) et Charles PATTUEL (2e lit : 3 enfants)

(Hble signifie Honorable : personne de qualité, digne d'être honorée)

Partages entre Me Charles PATTUEL et
Partages entre Me Charles PATTUEL et

« Comme ainsi soit que Me Charles Pattuel tant en qualité de droit ayant de la Jeanne Françoise fille de feu Jacques Bassand comme par testament reçu et signé par Me Jean-Baptiste Cochet notaire le 22 février 1695, de la Philliberte Bassand en vertu de la cession de droits insérés dans le contrat dotal d'entre icelle Philliberte Bassand et Joseph fils d'honorable Joseph Viffry de Saint-Ferréol passé par Me Joseph Cochet notaire le 25 août dernier reçu, que en qualité de père et légitime administrateur de Louis sondit d'honorable Jeanne Emin fils icelluy légataire de discret Joseph Bassand pour regard des bâtiments amplement confinés et spécifiés dans son dernier testament nuncupatif reçu et signé par Me Jacquet notaire le 27 février 1696,

Les droits de Pierre Desrippes sont aussi hérités de la famille Bassand, par sa femme Jeanne Louyse Bassand :

Honneste Pierre DESRIPPES le Jeune de Faverges
Honneste Pierre DESRIPPES le Jeune de Faverges

« et honorable Pierre fils de feu Jean le jeune Desrippes maître chaudronnier en qualité de mary et conjointe personne de la Jeanne Louyse Bassand sa femme, tous deux de la présente ville de Faverges tiennent et possèdent par commun et par indivis tous et un chascuns les biens procédés dudit feu Jacques Bassand vivant maître fondeur de méttail dudit Faverges,

Les partages sont motivés par le désir de paix, sous le regard de deux personnes de bonne probité, Jean François Bovier et François Pattuel :

« et comme communion engendre plusieurs fois inimitié et dissensions, au contraire division entretien paix amitié et dillection, à cette cause par devant moi notaire et témoins sous-nommés se sont personnellement établis les susnommés Me Charles fils de feu Eustache Pattuel marchand et Pierre fils de feu Jean le jeune Desrippes maître chaudronnier tous deux dudit Faverges lesquels de leur bon gré pour eux et les leurs par l'arbitrage d'honorable Jean-François Bovier maître chaudronnier et d'honorable François Pattuel maître cordonnier dudit Faverges, preudhommes par eux respectivement convenus ont dient, biens faits deux lots les plus égaux qui leur a été possible,

Pierre Desrippes reçoit la fonderie de la rue Vieille, qui sera numérotée n°1353 sur la mappe de 1730 :

« au premier desquels lots advenus audit Pierre Desrippes tant en qualité de mary de ladite Jeanne Louise Bassand que leur qualité de cohéritiers pour une moitié de Joseph Bassand son feu beau-frère à l'advenue des bâtiments légués audit Louis Pattuel à forme du testament sus-désigné reçu et signé par ledit Jacquet du consentement dudit Me Charles Pattuel ont été mis les biens et les pièces suivantes et premièrement un membre qu'est la vieille fonderie consistant à présent en sellier, étable et boutique situé à la rue vieille de Faverges, et pour séparer ledit membre d'avec la cour dudit Me Pattuel a été convenu qu'icelluy Me Pattuel fera construire une muraille à ses frais et dépends,

De plus, il reçoit une moitié de maison, une châtaigneraie, des prés, vignes et pièces de terre en des lieux divers :

« plus la moitié de la maison procédée de Bernard Sire situé audit Faverges, plus une pièce de pré châtaigneraie situé au Coing lieudit au Puy, plus une pièce de châtaigneraie situé sus Englannaz lieudit au Fieugier, plus une pièce de terre située audit Englannaz lieudit au Publey, plus une pièce de pré situé en Praz Novel, plus une pièce de pré situé au Reschoz, plus une pièce de vigne située en Praz Bornon,

Maître Charles Pattuel reçoit trois maisons d'habitation ( dont deux moratives ), des prés et terres :

« et au second et dernier lot advenu audit Me Charles fils de feu Eustache Pattuel marchand, en qualité qu'il agit du consentement dudit Desrippes ont été remis lesdits lots suivant, premièrement, une maison morative située à la rue du millieu dudit Faverges consistant en une cuisine, poelle, chambre, gallataz, sellier et boutique le tout d'haut en bas, avec la salle existante au-dessus du membre advenu audict Pierre Desrippes, qu'est la vieille fonderie, avec la cour existante entre la maison dudict Pattuel et le membre dudict Desrippes et se confine ladicte maison jouxte la maison de François Pattuel et de ses nepveurs du levant ...

« plus une maison morative située sous ledit Faverges procédée de Claude Pontil Chollin consistant en cuisine, poille, sellier, et fonderie avec le verger et jardin à l'endroit de ladicte maison part de Vieux,

« plus la moitié de la maison procédé de Bernard Sire, plus trois fossorées de vigne situé au Grand Clouz de la Balmette, plus demy fossorée de vigne situé au Praz Bornon, plus une fossorée de vigne situé audit lieu, plus une pièce de glière situé entre les deux villages d'Englannaz, plus une pièce de terre et glière contenant demy journal près le chemin publicq tendant de Faverges à Verthier, plus autre pièce de terre situé sous Mercier près la maladière, plus une péciolle de jardin situé sous la porte de Leschaux, plus une péciolle de chenevier situé à Putexert, plus autre péciolle de chenevier situé audit lieu, plus une péciolle de marest situé à la maladière, plus une pièce de pré situé au Borbollion, plus une pièce de pré chastaignerey situé sus Favergettes, plus un quart de fossorée de pré verger situé sus Favergettes, plus une péciolle de places situé près ledit Favergettes, plus autre péciolle de chastaigneraie situé audit Favergettes, plus autre pièce de chastaigneraie contenant un demy journal, plus un tiers de journal de terre situé au Praz Nouvel, plus autre pièce de terre situé au Cornollier contenant demy journal que jouxte la glière des frères Ollier du couchant, et finalement autre pièce de terre situé audit lieu contenant un quarteron,...

Parce que les biens advenus audit Me Charles Pattuel sont de plus grande valleur que ceux advenus audit Desrippes, ledit Me Pattuel a rendu de tornes et plus values audit Desrippes la somme de 62 florins monnoye de Savoye lequel ledit Desrippes confesse avoir reçu dudit Me Pattuel en bonnes espèces et argent de cours ainsi qu'il déclare avec serment dont il s'en contente et quitte acceptant de n'en faire jamais autre demande ny permettre estre faitte par qui que ce soit en jugement ni dehors à peine de tous dams et sous l'obligation de ses biens présents et futeurs qu'il se constitue tenir, le tout ainsi entre'eux convenu et arrestée,

« Fait et passé audit Faverges dans la maison dudit Me Pattuel, présents honorable Jean François fils de feu Michel Bovier, honorable François fils de feu Eustache Pattuel preudhommes dudit Faverges, honnête Claude fils d'honnête Louis Blondet mercier dudit lieu, et venait Bernard fils de feu Denis Humbert chappellier de Saulieu en Bourgogne habitant audit Faverges témoins à ce requis

[1699_Tabellion 6C293 f°68 vue 172_notaire Noël Guygon]

Maître Noël Guigon, notaire ducal royal de Faverges
Maître Noël Guigon, notaire ducal royal de Faverges

Notes :

nuncupatif : testament solennel fait de vive voix et devant témoins.

méttail : métal.

nepveurs : neveux.

Une ''maison morative'' est une maison paternelle, familiale, une maison d'habitation.

''dillection'', mis pour dilection signifiant ''amour tendre, purement spirituel''.

''une fossorée'' est la quantité de sol de vigne qu'un homme peut retourner en un jour, soit environ 33 toises ou 246 m2.

''une péciolle'' est une petite surface de pré, jardin ou chenevier ...

glière : lieu de dépôt des galets, graviers et sables sur les bords d'une rivière.

quarteron : ancienne mesure de surface agraire.

de tornes et plus values : en retour pour la plus-value.

Les lieux-dits sont reconnaissables dans l'environnement actuel, parfois avec une légère différence telle que la vigne de ''Praz Bornon'' située au lieu-dit appelé aujourd'hui ''Praz-Bornand'', au-delà de Mercier.

La porte de Leschaux est celle qui fermait la ville et s'ouvrait sur la route du Thovey (route de Marlens, à l'époque).

Putexert (=petit essert) : terrains situés à l'angle de l'avenue de la Fontaine et la glière de l'Eau morte.

Reschoz : de l'ancien français rache, rase, rasse, resse, « quartier de bois ou de pré de mauvaise qualité » ; le lieu donnera le nom au quartier appelé ''Les Raisses''.

Transcription et analyse de Bernard Pajani, historien savoyard

© Président du CPCGF - Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac

Partager cet article

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges en Pays du Bout du Lac.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges en Pays du Bout du Lac.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche