Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 06:16

Maurice Châtelain, notaire et botaniste favergien

Samedi 14 mars 1914

Faverges.- Nécrologie

Vendredi, après-midi, la population de Faverges et des environs a fait d'imposantes funérailles à M. Maurice Chatelain, notaire honoraire, ancien adjoint au maire de Faverges.

Les coins du poêle étaient tenus par MM. Savioz Ernest, ingénieur ; Moret, notaire ; Bruxelles Claude, ancien maire de Faverges, et Cartier Claude-François. Dans l'assistance, on remarquait : MM. Comte, conseiller à la cour d'appel de Chambéry ; Raginel et Rosay, notaires à Annecy ; Duparc, Marchand, avoués à Annecy ; Francoz, ancien sénateur ; Serand, chef de bureau à la préfecture ; Miquet, président de l'Académie Florimontane ; Eyriès, maire de Faverges ; Dubois, adjoint ; la plupart des conseillers municipaux ; la commission administrative du bureau de bienfaisance, dont le défunt faisait partie ; la Fanfare, la Compagnie des sapeurs-pompiers, la Société de secours mutuel dont il était le président, etc...

Au cimetière, quatre discours ont été prononcés.

M. Raginel, notaire à Annecy, a parlé au nom des notaires de l'arrondissement d'Annecy. Excusant M. Dérobert, notaire à Rumilly, président, il a adressé un adieu ému à M. Chatelain, au nom de tous ses anciens collègues.

M. Miquet, président de l'académie Florimontane, a parlé au nom de cette association :

« Mesdames, Messieurs,

Au nom de l'académie Florimontane, dont M. Maurice Chatelain faisait partie depuis 35 ans, je viens adresser l'adieu suprême à cet excellent collègue.

La ville de Faverges, où s'ouvre aujourd'hui sa tombe, a également porté son berceau. Toute la vie de cet homme de bien s'est écoulée dans ce pays qu'il aimait tant. Vous l'avez connu aussi bien, sinon mieux que moi : ce n'est pas à vous que j'ai besoin d'apprendre la scrupuleuse probité de l'officier ministériel, sa délicatesse et la bonté de son cœur. Permettez-moi seulement de vous signaler simplement quelques particularités de cette existence utile, que l'extrême modestie de notre ami a pu vous laisser ignorer.

Dès sa jeunesse, un vif sentiment des beautés de la nature avait fait de M. Chatelain un fervent botaniste. Il avait parcouru dans tous les sens cette admirable région pour en étudier la flore, et il avait constitué un bel herbier dont il fit hommage au musée d'Annecy.

Ses connaissances étendues lui avaient permis d'approfondir l'étude des mousses, et dans ce domaine qui paraît restreint, il avait fait d'heureuses découvertes.

1987 Maurice Chatelain botaniste favergien

La revue savoisienne de 1901 contient un aperçu de ces travaux sur la flore de Faverges.Voir le Fichier : Flore_de_Maurice_CHATELAIN_Botaniste_Favergien.pdf  [Ce fichier ne sera disponible que pendant 1 mois]

Il serait à désirer qu'on trouvât, dans chaque canton, des hommes de bonne volonté pour inventorier avec le même soin les richesses naturelles qui s'y rencontrent. C'est ainsi qu'on pourrait recueillir les éléments précis d'une flore générale de notre pays.

Mais les hommes de bonne volonté comme M. Chatelain sont rares. Aussi ne saurait-on trop déplorer leur perte.

Ami Chatelain, tous ceux qui vous ont connus, conserveront de vous le meilleur souvenir. Quant à moi, qui, depuis 30 ans, vous aimais d'une affection sincère, c'est avec le cœur serré que je vous dis : au revoir ! »

M. Eyriès, maire, a rappelé la carrière de travail et d'honneur de M. Chatelain qui fut conseiller municipal, adjoint au maire, membre du bureau de bienfaisance, suppléant du juge de paix, délégué cantonal, président de la Société de secours mutuels.

M. Portier a salué, au nom de la Société Philanthropique, M. Chatelain qui en fut le président depuis 1905 et qui laisse la société en pleine prospérité.

Nous renouvelons à Mme Chatelain, à ses enfants et à la famille, nos condoléances très sincères. (Indicateur de la Savoie_PER59-23_1914-03-14)

Faverges.- Funérailles de M. M. Chatelain

Dans notre précédent numéro, nous avons annoncé brièvement la mort, à Faverges de M. Maurice Chatelain, notaire honoraire, ancien adjoint au maire de Faverges.

CHATELAIN Maurice RS 1879 FloreNous devons aujourd'hui apporter notre hommage à cet homme de bien qui fut mêlé si intimement au mouvement républicain, depuis une quarantaine d'années. M. Chatelain fut un républicain de la première heure et si, ces dernières années, il n'était plus pleinement d'accord avec ses vieux amis, on ne saurait oublier les luttes qu'il poursuivit sans cesse contre la réaction dans le canton de Faverges. Il fut à un moment donné candidat au conseil général contre le comte de Villette, qu'il ne réussit pas à vaincre, mais sa défaite fut très honorable.

Ses obsèques ont donné lieu à Faverges à une imposante manifestation de sympathie. Une très nombreuse assistance suivait le cercueil... …

M. Eyriès, maire de Faverges, a ensuite prononcé le discours suivant :

« Monsieur Maurice Chatelain, notaire honoraire à Faverges,

C'est avec un douloureux serrement de cœur que je viens au bord de cette tombe, avant qu'elle ne se referme à jamais, vous saluer une dernière fois, et vous adresser au nom de la municipalité et au mien l'expression émue du profond chagrin que nous cause votre soudaine disparition.

Après une existence tout entière consacrée au bonheur de votre famille, au travail, à l'honneur, vous aspiriez après un repos bien mérité, quand la mort est venue brutalement vous enlever à l'affection de vos chers aimés, et à celle de vos amis, venus si nombreux vous témoigner par leur présence, mieux que je ne saurais le dire, l'étendue de la douleur que nous ressentons tous.

Conseiller municipal de 1884 à 1888 et de 1904 à 1912, adjoint au maire de 1884 à 1888 et de 1908 à 1912, membre du bureau de bienfaisance sans interruption depuis 1883, suppléant du juge de paix, délégué cantonal, président de la Société de secours mutuel depuis 1905, et enfin, suprême satisfaction légitimement ambitionnée, vous avez obtenu le titre de notaire honoraire, qui était la juste récompense d'une profession honorable entre toutes, et que vous avez si honorablement remplie pendant plus de 30 ans, comme successeur de votre père regretté.

Dans un autre ordre d'idées, je ne saurais oublier que dans toutes les circonstances où votre concours nous était dû, par suite de vos multiples fonctions honorifiques, ce n'a jamais été en vain que nous avons fait appel à votre expérience des affaires, rendue plus précieuse encore par un profond savoir et un jugement sûr. Vos conseils étaient toujours inspirés par un sentiment de loyauté, d'affectueuse sympathie, d'exquise courtoisie.

Je conserverai longtemps un fidèle souvenir de notre dernier entretien, tout récent encore, par lequel vous me manifestiez votre profond désir de voir aboutir, sans délai, une question fort embarrassante pour l'avenir de Faverges et je me sentais heureux d'avoir à mes côtés un conseiller, ami clairvoyant, aussi convaincu.- Hélas ! La mort stupide est venue tout à coup briser cette existence qui m'était chère.

Puisse notre profond chagrin apporter quelque adoucissement à l'immense douleur de Mme Chatelain et de vos enfants éplorés.

Quant à nous, nous ne vous oublierons pas ; votre cher souvenir restera gravé dans nos mémoires et dans nos cœurs, comme étant synonyme d'un ami sincère, d'un cœur droit, d'un honnête homme dans la plus pure acception du mot.

Reposez en paix, M. Chatelain, adieu ! »

 

CHATELAIN Maurice GénéalogieM. Portier a pris le dernier la parole au nom de la Société philharmonique dont le défunt était le président actif et dévoué :

« M. Chatelain, président de la Société de secours mutuels de Faverges,

J'ai le douloureux devoir, en qualité de vice-président, de venir apporter au bord de cette tombe si prématurément ouverte le suprême et dernier adieu à notre cher et vénéré président de la Société de secours mutuels, M. Maurice Chatelain, notaire honoraire à Faverges.

J'ai la conviction absolue d'être l'interprète fidèle de tous les membres de notre société en disant combien grand est notre chagrin et combien son souvenir restera fidèlement gravé dans nos cœurs.

Nous n'oublierons jamais que vous avez été depuis le début de notre société un mutualiste sincère, et que depuis que votre dévouement à notre cause vous ont désigné pour la présidence, une ère nouvelle de prospérité a été pour nous la plus réconfortante satisfaction et le meilleur encouragement.

Vous laissez la société en pleine prospérité et vos conseils que vous nous avez si souvent prodigués seront notre meilleur réconfort et le meilleur moyen d'honorer votre mémoire vénérée.

Puisse notre sincère chagrin apporter quelque adoucissement à la profonde douleur de votre famille éplorée.

Nous conserverons toujours de notre cher et vénéré président le plus sincère, le plus affectueux souvenir.

Monsieur Chatelain, adieu ! »

Les assistants, profondément impressionnés, se sont séparés sur ces derniers mots.

Nous renouvelons à Mme Chatelain, à ses enfants, à la famille, nos respectueuses et sincères condoléances. (Le Républicain Savoyard_PER294-17_1914-03-14)

1987 Expo champignon Flamme

Maurice Châtelain était aussi membre de la Société botanique de France fondée en 1856 et reconnue comme établissement d'utilité publique par décret du 17 août 1875.

 

Une famille de notaires favergiens

 

Signature de Maurice CHATELAIN, notaire royal, notaire public, notaire national et public, de1792 à 1837.

Not CHATELAIN M 2E6688 Signature

Signature de François Victor CHATELAIN, notaire royal de 1838 à 1846.

Not CHATELAIN Fs-V 2E6727 0008

Signature de Jacques Maurice CHATELAIN, notaire royal de 1837 à 1881.

Not CHATELAIN Jq-M 2E6735 Pacte BOURGEOIS-SONNERAT 0002

Signature de Jean Baptiste Charles Maurice CHATELAIN, notaire de 1882 à 1905. Il signe C. M. CHATELAIN mais se fait appeler Maurice CHATELAIN. Il est Membre de l'Académie Florimontane durant 35 ans, de 1879 à 1914.

Not CHATELAIN J-B-C-M 2E13859 0003

Signature de Charles Maurice CHATELAIN, notaire de 1903 à 1911.

Not CHATELAIN C-M 1903 SignatureCopyright Bernard Pajani  ©

Président du CPCGF - Historien local

Partager cet article

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Savoie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges en Pays du Bout du Lac.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges en Pays du Bout du Lac.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche