Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 14:47

Tous les lundis une équipe du cercle de généalogie de l'association Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy se penche sur les archives de la commune de Saint-Ferréol. Ces « releveurs » d'actes, Martine, Hélène, Georges et Bernard épluchent les actes paroissiaux d'état-civil. Au cours de ces examens, ils retrouvent leurs ancêtres et sont parfois étonnés de découvrir des situations inconnues mais, souvent, ces écrits officiels confirment ce qui s'est transmis entre les générations successives.
 

Une importante compilation
Les généalogistes ont compulsé les actes de mariages, naissances/baptêmes, décès/sépultures en respectant les mentions spéciales qui y figurent, de 1619 à 1940, selon les lois en vigueur.
Une base de données de plus de 67.000 personnes a été ainsi constituée qui doit être suivi maintenant par un important travail de fusions des individus pour constituer les familles.
Les mêmes bénévoles ont relevé plus de 8000 contrats de mariage du Tabellion de 1697 à 1793, soit environ 80 par année. Ils ont pu noter que les actes de la commune d'Héry-sur-Ugine étaient insinués au Tabellion de Faverges. D'autres, de communes limitrophes s'y trouvent également tel que de Megève, Flumet ou la Giettaz.
Actuellement, ces « moines copistes » ont entrepris le relevé exhaustif des testaments et codicilles (= ajout testamentaire évitant d'annuler le testament précédent).

Ainsi, le 12 mai 1699, par un codicille, Honorable Jean François Bouvier qui avait donné à la Confrérie de l'église St Pierre de Faverges la somme de 50 florins pour la confection d'un retable (qui n'a pas été réalisé), rajoute 20 florins pour la réparation de l'autel de la Confrérie des Cinqs playes de NSJC)


Les généalogistes ont ainsi constitué une base unique de données qui évitent de nombreuses erreurs dues souvent à la difficulté de lecture de l'écriture ancienne. Ils ont créé une base unique qui permet ainsi d'éviter les erreurs constatées sur internet, comme un fameux Pierre Antoine Cartier né en 1851 d'un père décédé 8 ans et d'une mère décédée 21 ans auparavant !


Le club généalogique met à disposition pour consultation le fruit de son minutieux travail accompli sur les communes de l'ancien canton de Faverges.

Pour adhérer et accéder à des bases fiables, contacter le Cercle Généalogique Favergien au 09 51 70 80 06 qui se réunit tous les mercredis, salle 101 de la Maison des Associations à Faverges.

------------------------------------------------------

Communiquer avec le Président : phila.faverges74@wanadoo.fr

S'inscrire aux Nouvelles sur le blog : http://phila.faverges74.over-blog.com

Le cercle de généalogie de l'association Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy au travail en mairie de Saint-Ferréol

Le cercle de généalogie de l'association Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy au travail en mairie de Saint-Ferréol

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 09:06

La section généalogie de l'association « Histoire et Patrimoine des Sources du lac d'Annecy » est active sur la commune de Saint-Ferréol

Les passionnés par la recherche de leurs ancêtres et la vie d'antan dans nos communes s'investissent pour consulter les registres officiels dans les mairies et aux archives départementales. Les relevés d'état-civil sont ensuite rassemblés en brochures que les personnes intéressées peuvent consulter lors des permanences de l'association. Ces documents et les conseils prodigués facilitent les constructions d'arbres familiaux.

Les généalogistes ont constitué de petites équipes pour se répartir, selon les communes, les collectes. Au cours de ces recherches, les généalogistes découvrent avec plaisir la vie de leurs ascendants, pas très différente de la nôtre, des testaments, des procès et des anecdotes amusantes.

Tous les lundis matin, à la mairie de Saint-Ferréol, Hélène, Martine, Georges et Bernard se penchent sur les actes concernant les habitants avec le détail des naissances, mariages ,et décès. Dans le Tabellion, les contrats de mariage, le nom des notaires, et dans la gabelle de 1561, les mentions des plus pauvres, les moins de 5 ans, les nobles et les prêtres sont relevés... peut-être pour établir les statistiques de l'époque !

Les assidus des recherches généalogiques à la mairie de Saint-Ferréol.

Pour contacter l'Association :

09 51 70 80 06

Pour S'impliquer, Participer ou Apprendre, un simple message à

phila.faverges74@wanadoo.fr

 

La Section de Généalogie comprend également une équipe qui oeuvre sur Marlens, chaque vendredi de 14h à 17h.

Pour contacter l'Association :

09 51 70 80 06

Pour S'impliquer, Participer ou Apprendre, un simple message à

phila.faverges74@wanadoo.fr

 

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 06:03

Reprise des activités généalogiques

- à Saint Ferréol, tous les lundis de 9h à 12h : relevé des Contrats de mariage du Tabellion depuis 1744. Relevé des décès depuis 1941.

- à Marlens, tous les vendredis de 14h à 17h : relevé des Naissances depuis 1915, relevé des actes antérieurs à 1700.

- Cons-Ste-Colombe, au local, tous les mercredis octobre de 15h à 17h : les Mariages avant 1838.

- Tabellion de Faverges à domicile : saisie des Contrats de Mariage depuis 1720.

- Doussard : suite du relevé des Mariages depuis 1901.

- Seythenex : saisie des actes NMD, à domicile ou au local le mercredi de 15h à 17h.

 

La Section de généalogie sera présente au forum des Collectionneurs du dimanche 13 novembre.

Contact au 09 51 70 80 06 et phila.faverges74@wanadoo.fr

Blog : http://phila.faverges74.over-blog.comActivités de Généalogie sur le Canton

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 05:59
Il existe des généalogistes imbéciles

Les Puces et autres vide-greniers réservent des surprises.

Dernièrement, des fragments de pages de registres paroissiaux ont été retrouvés sur les marchés de Lyon. Grâce à la générosité (cela lui a coûté 15 €) de leur découvreur, les descendants de quelques "idaniens" (habitants des Pays de l'Ain) vont pouvoir remonter leur généalogie un peu plus loin, voire jusqu'aux mois de mars ou avril 1561 !

Florence Beaume, directrice des Archives départementales de l'Ain, a eu la surprise de découvrir, ce lundi 11 avril, un dossier contenant un registre et des feuillets d'archives enveloppé dans du papier kraft, déposé aux portes de son établissement.

On peut sans problème qualifier d'imbéciles ces chercheurs d'ancêtres qui, dans les années 1990, n'hésitaient pas à déchirer des pages, couper les précieux actes qui les intéressaient plus particulièrement pour assouvir leur soif de récupérateurs.

Un tel livre se garde en bibliothèque
Un tel livre se garde en bibliothèque

On ne peut s'empêcher de rapprocher ce fait divers de l'épisode scabreux qui s'est déroulé il y a quelques années : un triple imbécile (*) n'avait pas trouvé plus intelligent que de déplacer des archives dans un coffre-fort en prétendant qu' "il n'y a pas d'endroit plus sûr pour conserver des documents précieux !"

Mal lui en a pris !

Car ce coffre-fort a fait l'objet d'un vol par des malfrats qui l'ont ensuite abandonné au bord d'une rivière proche, vide de tout contenu bien évidemment ! Que sont devenus ces documents ? Sans doute les trouvera-t-on en vente chez un bouquiniste dans quelques dizaines d'années.

Il ne serait pas venu à l'esprit de cet individu "à la réflexion limitée" qu'un coffre-fort pouvait faire l'objet d'un vol, c'est certain !

(*) "triple" en temps que directeur de société, de vice-syndic et de guide touristique.

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 05:27
Emission "Retour aux Sources"
Emission "Retour aux Sources"

C'est un événement comme on en vit trop rarement chez les amateurs de généalogie : une émission de télé entièrement consacrée à notre passion ! Vous vous en souvenez peut-être, l'émission "Retour aux sources", diffusée en 2010, avait déjà fait le plein de téléspectateurs. France 2 a choisi de relancer son émission... et c'est pour mardi prochain, 28 juin !

Berléand François
Berléand François

Le principe de “Retour aux sources” est très simple : nous suivons les pérégrinations généalogiques d’une personnalité à la recherche de ses ancêtres. Qu’elle se déplace dans un dépôt d’archives ou sur les lieux où ont vécu ses ancêtres, nous partageons ses émotions, ses surprises et les rencontres qu’elle va faire, qu’elles soient situées dans le passé où bien ancrées dans le présent.

Relier la petite Histoire, celle d’un homme du XXIe siècle, à la grande Histoire, à l’aide de quelques rappels historiques et pour mieux comprendre le devenir des familles, voilà le pari réussi par “Retour aux sources”, avec brio et intelligence !

Geneanet ne pouvait passer à côté d’un tél événement qui ne pourra que susciter, nous l’espérons, de nouvelles vocations, en donnant envie à chaque téléspectateur de découvrir ses racines. C’est pourquoi nous sommes heureux que Geneanet soit partenaire de cette émission que nous vous encourageons à regarder.

Après Vincent Perez et Clémentine Célarié en 2010, c’est au tour de François Berléand, le comédien bien connu, de se plonger dans la recherche de ses origines familiales. Il sera accompagné pour l’occasion par Marie Drucker.

L’acteur souhaite retrouver ses origines du côté de son père, juif ayant fui la Russie avec ses parents, originaires de Moldavie et d’Ukraine. Et, s’il a bien connu sa grand-mère, surnommé Babouchka, il n’a jamais connu son grand-père, dont il ne connaît même pas le visage en l’absence de photo.

Un moment de sa vie l’a marqué : lorsque, jeune adulte, François Berléand annonce à son père son désir de devenir comédien, celui-ci lui répond : «Tu reprends le flambeau, ton grand-père était metteur en scène de théâtre, et ta grand-mère était comédienne». Mais malgré ses questions, il n’a jamais pu en savoir plus. Quarante ans plus tard, il va enfin pouvoir éclaircir ce mystère qui, comme il l’avoue, le “trouble énormément”.

Nous avons pu visionner cette émission : elle correspond bien à l’idée que nous nous faisons de la généalogie, en ne se contentant pas d’aligner des noms et des dates, mais bien en s’attachant à reconstituer la vie des personnes qui nous ont précédé. Nous ne doutons pas qu’elle suscitera chez de nombreuses personnes l’envie de “se lancer”, qu’elles sachent alors que Geneanet et sa communauté seront là pour les accompagner.

“Retour aux sources” sera diffusé sur France 2 mardi prochain, 28 juin, à 22h50. Tous à vos écrans ! https://www.facebook.com/148386061851843/videos/1231034046920367/

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 06:00

Faire son arbre généalogique peut sembler facile, surtout pour ceux qui trouvent tout sur internet ... et copient allègrement ce que leurs cousins y mettent.

Comparer ne suffit pas : "Si deux ou trois cousins mettent la même chose, je prends les données en citant l'origine !"

Cela amène à de belles bourdes telle celle trouvée pour la famille CARTIER de Doussard, pour laquelle un individu naît en 1751, de parents décédés depuis 8 et 21 ans.

Les embryons congelés existaient-ils déjà à cette époque ? Ou certains font-ils de la généalogie sans réfléchir - avec les neurones congelés de leurs ancêtres (?) - en copiant de façon éhontée les généalogies déposées ?

En voici un bel exemple :

Généalogie erronée faite par un amateur peu éclairé

Généalogie erronée faite par un amateur peu éclairé

La Généalogie familiale à la portée des habitants du canton de Faverges, c'est chaque mercredi après-midi, de 15h à 17h, salle 101 de la Maison des Associations, Place des Anciens Combattants de Faverges.

N'hésitez pas à vous y rendre !

En adhérant à l'association, vous aurez accès aux registres de dépouillements des données anciennes - certaines depuis 1600 - avec toute certitude sur leur véracité.

N'hésitez pas à franchir le pas !

http://phila.faverges74.over-blog.com/

Tél 09 51 70 80 06

La Généalogie familiale à Faverges

Une grande nouveauté à Faverges :

Le relevé systématique de tous les contrats de mariage du canton de 1697 à 1793, à partir des registres numérisés du Tabellion par la Section de Généalogie de l'association d'Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy.

Cela compense les actes de mariage non filiatifs des actes paroissiaux.

Exclusivité Favergienne en Savoie, disponible au local de la salle 101 de la Maison des Associations chaque mercredi de 15h à 17h.

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 09:08
1622 Mariage BACHOLLET-DUSSOLLIER BERTHOD
1622 Mariage BACHOLLET-DUSSOLLIER BERTHOD

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Jacques BACHOLLET se marie.

Le 10e janvier 1622, a lieu le mariage de Jacques BACHOLLET avec la veuve Jeanne DUSSOLLIER BERTHOD.

L'an 1622 et le jour 10e du mois de janvier par ce public instrument à chacun soit notoire et manifeste comme ainsy soit que mariage aye esté trecté et solempnisé cy-devant et en la face de notre saincte mère église à la manière accoustumée accomplye entre honneste Jaques fils de feu honneste Loys Bachollet de Neufz villar parroisse de Setheney espoux d'une part et la Janne fille de feu Jehan DELEYDESFOEUR alias GONOD des maisons des Gounodz parroisse prédite éspouse d'aultre et pour ce qu'il est de coustume constituer dote aux maris la part des femmes affin que plus facilement ilz puyssent mieulx supporter les charges de mariage à ceste cause que par devant moy notaire soussigné et présentz les tésmoingtz sous nommés en personnes se sont établis

1622 Mariage de Jaques BACHOLLET et Janne DELEYDESFOEUR alias GONOD

1622 Mariage de Jaques BACHOLLET et Janne DELEYDESFOEUR alias GONOD

L'épouse est veuve de Jean GONOD du village des Gonods de Seythenex, et mère de François GONOD ;

L'épouse se dote elle-même avec son fils François pour la somme de 400 florins (l'équivalent de 8 génisses de l'époque), son trousseau de beau linge et ses habits quotidiens ;

L'époux Jacques fils de feu Louis BACHOLLET et sa mère Mye (Aimée) MARTHOD ont reçu la constitution dotale de l'épouse ;

En conséquence, l'époux donne une augmentation de dot la moitié de la somme reçue soit 200 florins ;

En cas de dissolution de mariage, l'époux et sa mère promettent de restituer la dot avec dommages et intérêts ;

L'épouse conservera, en tout état de cause, la possession et la propriété des fruits et des prises qu'elle aura retirés des biens meubles et immeubles, sans que rien ne puisse lui être demandé ;

Le contrat a été passé à Faverges dans la maison du notaire TRUCHET en présence des témoins Hercules PLATTET des Combes de Tamié, de Pierre GAY de la Recorbaz, de Jean SILVESTRE de Faverges et de Bernard TISSOT de Vyu.

Faict à Faverges en la maison de moydict notaire soubsigné et de Me Charles TRUCHET mon frère Présentz Hercules fils de feu Philippe PLATTET des Combes de Thamye, Pierre filz de feu Jean GAY de la Recorbaz parroisse de Setheney, Jehan filz de feu Pierre SILVESTRE habitant audict Faverges et Bernard fils d'honneste Louys TISSOCT tallieur de Vyu tesmoings à ce requis

Lesquelles parties n'ont signé au bas de la minute pour ne scavoir escripre. Jacoit d'aultre main soit escript et je notaire soubzsigné à le recepvoir requis. TRUCHET, notaire

[ADHS74_notaire Barthollomé TRUCHET_E775_f°10]

Pour télécharger la transcription complète, cliquez sur le lien suivant : Voir le Fichier : 1622_Transcription_Mariage_BACHOLLET-DUSSOLLIER.pdf

Signature du notaire Barthollomé TRUCHET, frère de Charles TRUCHET

Signature du notaire Barthollomé TRUCHET, frère de Charles TRUCHET

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Jacques BACHOLLET

Parenté en 1622 du couple Jacques BACHOLLET - Jeanne DUSSOLLIER BERTHOD

Contact téléphonique : 09 51 70 80 06 - phila.faverges74 AT wanadoo.fr - http://phila.faverges74.over-blog.com

© Bernard Pajani, historien savoyard, président du CPCGF – Histoire et patrimoine des Pays du bout du lac.

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 17:11
L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

L'association Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac entreprend un cycle de transcriptions d'actes de la vie de nos ancêtres.

Basée sur la transcription et l'analyse des actions quotidiennes des habitants durant les années 1600-1900, cette saga démontre avec une exactitude inégalée la vie de nos ancêtres qui ont formé l'immense majorité des hommes et des femmes ayant forgé l'histoire locale, à leur manière et dans l'ombre. A l'inverse des grands de ce monde, ils ont laissé peu de traces dans les manuels scolaires et leur vie n'est pas étalée dans les ouvrages d'histoire familiale ou particulière.

Les généalogistes et historiens du CPCGF - Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac se targuent de plonger dans le quotidien de leurs ancêtres et de les faire sortir de l'oubli.

Tout au long des semaines et des mois à venir, de Marlens à Saint-Ferréol, de Seythenex à Giez, d'Héry-sur-Ugine à Doussard, les lecteurs découvriront l'intérieur de la maison, le sol en terre battue, la cheminée avec sa crémaillère, le poêle et la bovée, les animaux donnés à commande ou tenus en hyverne, les naissances et le statut de la femme, le rôle tenu par l'homme, les testaments, les contrats de mariage, les acquis et les obligés, etc.

Le monde de nos ancêtres était un monde dur, parfois noir, mais surtout un monde différent, révolu, qu'il est bon de connaître car nous en sommes les descendants, ils portent notre propre histoire.

''Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac'' commence par un patronyme bien connu, un ancêtre Desrippes, et vous invite à faire connaissance avec Pierre fils de Jean le jeune, maître chaudronnier de Faverges en 1699, qui reçoit en héritage une fonderie située dans la rue Vieille.

Partages entre les beaux-frères Maître Charles Pattuel et Honorable Pierre Desrippes de Faverges

« Le 17 janvier 1699,

Les droits de Maître Charles Pattuel sont hérités de la famille Bassand, comme 2e époux de la veuve de Jacques Bassand, et héritier de ses belles-filles :

L'histoire de nos ancêtres favergiens : Pierre DESRIPPES

Arbre généalogique d'Hble Jeanne fille d'Hble François EMIN avec ses deux époux les Hbles Jacques BASSAND (1er lit : 7 enfants) et Charles PATTUEL (2e lit : 3 enfants)

(Hble signifie Honorable : personne de qualité, digne d'être honorée)

Partages entre Me Charles PATTUEL et
Partages entre Me Charles PATTUEL et

« Comme ainsi soit que Me Charles Pattuel tant en qualité de droit ayant de la Jeanne Françoise fille de feu Jacques Bassand comme par testament reçu et signé par Me Jean-Baptiste Cochet notaire le 22 février 1695, de la Philliberte Bassand en vertu de la cession de droits insérés dans le contrat dotal d'entre icelle Philliberte Bassand et Joseph fils d'honorable Joseph Viffry de Saint-Ferréol passé par Me Joseph Cochet notaire le 25 août dernier reçu, que en qualité de père et légitime administrateur de Louis sondit d'honorable Jeanne Emin fils icelluy légataire de discret Joseph Bassand pour regard des bâtiments amplement confinés et spécifiés dans son dernier testament nuncupatif reçu et signé par Me Jacquet notaire le 27 février 1696,

Les droits de Pierre Desrippes sont aussi hérités de la famille Bassand, par sa femme Jeanne Louyse Bassand :

Honneste Pierre DESRIPPES le Jeune de Faverges
Honneste Pierre DESRIPPES le Jeune de Faverges

« et honorable Pierre fils de feu Jean le jeune Desrippes maître chaudronnier en qualité de mary et conjointe personne de la Jeanne Louyse Bassand sa femme, tous deux de la présente ville de Faverges tiennent et possèdent par commun et par indivis tous et un chascuns les biens procédés dudit feu Jacques Bassand vivant maître fondeur de méttail dudit Faverges,

Les partages sont motivés par le désir de paix, sous le regard de deux personnes de bonne probité, Jean François Bovier et François Pattuel :

« et comme communion engendre plusieurs fois inimitié et dissensions, au contraire division entretien paix amitié et dillection, à cette cause par devant moi notaire et témoins sous-nommés se sont personnellement établis les susnommés Me Charles fils de feu Eustache Pattuel marchand et Pierre fils de feu Jean le jeune Desrippes maître chaudronnier tous deux dudit Faverges lesquels de leur bon gré pour eux et les leurs par l'arbitrage d'honorable Jean-François Bovier maître chaudronnier et d'honorable François Pattuel maître cordonnier dudit Faverges, preudhommes par eux respectivement convenus ont dient, biens faits deux lots les plus égaux qui leur a été possible,

Pierre Desrippes reçoit la fonderie de la rue Vieille, qui sera numérotée n°1353 sur la mappe de 1730 :

« au premier desquels lots advenus audit Pierre Desrippes tant en qualité de mary de ladite Jeanne Louise Bassand que leur qualité de cohéritiers pour une moitié de Joseph Bassand son feu beau-frère à l'advenue des bâtiments légués audit Louis Pattuel à forme du testament sus-désigné reçu et signé par ledit Jacquet du consentement dudit Me Charles Pattuel ont été mis les biens et les pièces suivantes et premièrement un membre qu'est la vieille fonderie consistant à présent en sellier, étable et boutique situé à la rue vieille de Faverges, et pour séparer ledit membre d'avec la cour dudit Me Pattuel a été convenu qu'icelluy Me Pattuel fera construire une muraille à ses frais et dépends,

De plus, il reçoit une moitié de maison, une châtaigneraie, des prés, vignes et pièces de terre en des lieux divers :

« plus la moitié de la maison procédée de Bernard Sire situé audit Faverges, plus une pièce de pré châtaigneraie situé au Coing lieudit au Puy, plus une pièce de châtaigneraie situé sus Englannaz lieudit au Fieugier, plus une pièce de terre située audit Englannaz lieudit au Publey, plus une pièce de pré situé en Praz Novel, plus une pièce de pré situé au Reschoz, plus une pièce de vigne située en Praz Bornon,

Maître Charles Pattuel reçoit trois maisons d'habitation ( dont deux moratives ), des prés et terres :

« et au second et dernier lot advenu audit Me Charles fils de feu Eustache Pattuel marchand, en qualité qu'il agit du consentement dudit Desrippes ont été remis lesdits lots suivant, premièrement, une maison morative située à la rue du millieu dudit Faverges consistant en une cuisine, poelle, chambre, gallataz, sellier et boutique le tout d'haut en bas, avec la salle existante au-dessus du membre advenu audict Pierre Desrippes, qu'est la vieille fonderie, avec la cour existante entre la maison dudict Pattuel et le membre dudict Desrippes et se confine ladicte maison jouxte la maison de François Pattuel et de ses nepveurs du levant ...

« plus une maison morative située sous ledit Faverges procédée de Claude Pontil Chollin consistant en cuisine, poille, sellier, et fonderie avec le verger et jardin à l'endroit de ladicte maison part de Vieux,

« plus la moitié de la maison procédé de Bernard Sire, plus trois fossorées de vigne situé au Grand Clouz de la Balmette, plus demy fossorée de vigne situé au Praz Bornon, plus une fossorée de vigne situé audit lieu, plus une pièce de glière situé entre les deux villages d'Englannaz, plus une pièce de terre et glière contenant demy journal près le chemin publicq tendant de Faverges à Verthier, plus autre pièce de terre situé sous Mercier près la maladière, plus une péciolle de jardin situé sous la porte de Leschaux, plus une péciolle de chenevier situé à Putexert, plus autre péciolle de chenevier situé audit lieu, plus une péciolle de marest situé à la maladière, plus une pièce de pré situé au Borbollion, plus une pièce de pré chastaignerey situé sus Favergettes, plus un quart de fossorée de pré verger situé sus Favergettes, plus une péciolle de places situé près ledit Favergettes, plus autre péciolle de chastaigneraie situé audit Favergettes, plus autre pièce de chastaigneraie contenant un demy journal, plus un tiers de journal de terre situé au Praz Nouvel, plus autre pièce de terre situé au Cornollier contenant demy journal que jouxte la glière des frères Ollier du couchant, et finalement autre pièce de terre situé audit lieu contenant un quarteron,...

Parce que les biens advenus audit Me Charles Pattuel sont de plus grande valleur que ceux advenus audit Desrippes, ledit Me Pattuel a rendu de tornes et plus values audit Desrippes la somme de 62 florins monnoye de Savoye lequel ledit Desrippes confesse avoir reçu dudit Me Pattuel en bonnes espèces et argent de cours ainsi qu'il déclare avec serment dont il s'en contente et quitte acceptant de n'en faire jamais autre demande ny permettre estre faitte par qui que ce soit en jugement ni dehors à peine de tous dams et sous l'obligation de ses biens présents et futeurs qu'il se constitue tenir, le tout ainsi entre'eux convenu et arrestée,

« Fait et passé audit Faverges dans la maison dudit Me Pattuel, présents honorable Jean François fils de feu Michel Bovier, honorable François fils de feu Eustache Pattuel preudhommes dudit Faverges, honnête Claude fils d'honnête Louis Blondet mercier dudit lieu, et venait Bernard fils de feu Denis Humbert chappellier de Saulieu en Bourgogne habitant audit Faverges témoins à ce requis

[1699_Tabellion 6C293 f°68 vue 172_notaire Noël Guygon]

Maître Noël Guigon, notaire ducal royal de Faverges
Maître Noël Guigon, notaire ducal royal de Faverges

Notes :

nuncupatif : testament solennel fait de vive voix et devant témoins.

méttail : métal.

nepveurs : neveux.

Une ''maison morative'' est une maison paternelle, familiale, une maison d'habitation.

''dillection'', mis pour dilection signifiant ''amour tendre, purement spirituel''.

''une fossorée'' est la quantité de sol de vigne qu'un homme peut retourner en un jour, soit environ 33 toises ou 246 m2.

''une péciolle'' est une petite surface de pré, jardin ou chenevier ...

glière : lieu de dépôt des galets, graviers et sables sur les bords d'une rivière.

quarteron : ancienne mesure de surface agraire.

de tornes et plus values : en retour pour la plus-value.

Les lieux-dits sont reconnaissables dans l'environnement actuel, parfois avec une légère différence telle que la vigne de ''Praz Bornon'' située au lieu-dit appelé aujourd'hui ''Praz-Bornand'', au-delà de Mercier.

La porte de Leschaux est celle qui fermait la ville et s'ouvrait sur la route du Thovey (route de Marlens, à l'époque).

Putexert (=petit essert) : terrains situés à l'angle de l'avenue de la Fontaine et la glière de l'Eau morte.

Reschoz : de l'ancien français rache, rase, rasse, resse, « quartier de bois ou de pré de mauvaise qualité » ; le lieu donnera le nom au quartier appelé ''Les Raisses''.

Transcription et analyse de Bernard Pajani, historien savoyard

© Président du CPCGF - Histoire et Patrimoine des pays du Bout du Lac

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 14:32

Le président Bernard Pajani communique :

Le Cercle Philatélique et Cartophile Favergien oeuvre depuis plus de 20 ans pour la "RECHERCHE DE NOS ANCIENS".

Cette activité fut d'abord consacrée aux photos. Le CPCF en a réuni plus de 600 avec l'aide des habitants du canton. Une grande exposition intitulée "Mémoire en 400 photos" fut présentée dans le hall de l'ancienne mairie durant le mois d'avril 2008. Elle reçut la visite de plus de 2000 personnes, certaines venant y découvrir plusieurs fois leurs parents et leurs amis, y amenant leurs enfants ou leurs parents et grand-parents.

De nombreux favergiens sont venus d'Annecy ou de la profonde Savoie, et même de la France voisine ( ! ).

Durant le Forum des Associations de septembre 2008, de nombreuses personnes ont sollicité le président pour ouvrir une activité consacrée à la Généalogie.

Ne désirant pas créer un club local, en plus du Centre généalogique de Savoie dont il est membre depuis 20 ans, le président a décidé d'ouvrir une section au sein du Cercle de Philatélie et Cartophilie, s'inscrivant ainsi dans le but prévu par les statuts dans la rubrique  "recherche thématique".

Depuis septembre 2008, quatre rencontres ont eu lieu entre les personnes s'étant manifestées ou dont les renseignements ont été communiqués au président.

A l'assemblée générale du 15 janvier 2009, les adeptes de la Recherche généalogique ont été conviés. A ce jour, déjà 12 personnes ont intégré le CPCF, d'autres sont susceptibles d'intégrer rapidement l'équipe.
L'activité de la section se tourne vers le relevé des actes d'état civil (naissances-mariages-décès) et paroissiaux (baptêmes-mariages-sépultures), mais aussi dans le dépouillement de toute liste informative de la population telle que les recensements.

L'activité se déroule dans les 10 mairies du canton et au local de la Maison des Associations : prochaine réunion, le jeudi 19 février, dès 17h.

Une adresse incontournable en Pays de Faverges :
Cercle Philatélique Cartophile et Généalogique Favergien
24, chemin de Pré la Dame
74210 FAVERGES
09 51 70 80 06


Au service des collectionneurs depuis 1978, chaque samedi, en période scolaire de 14 à 17h, salle 101 de la Maison des Associations.

Service des Circulations Philatéliques :
Responsable : Agnès Pajani, 48-chemin de Pré la Dame 74210 Faverges - 04 50 44 53 76
Accepte toute l'année des carnets pour ses membres.

Service de Circulations Cartophiles :
Le Cercle accepte de recevoir sous forme de photocopie ou de scan (phila.faverges74@wanadoo.fr) toute carte des villages et villes suivantes:
Bassin favergien : Chevaline, Cons-Saint-Colombe, Doussard, Faverges, Giez, Lathuile, Marlens, Montmin, Saint-Ferréol, Seythenex, Tamié, Vesonne.
Beaufortain : Arèches, Beaufort-sur-Doron, Queige, Villard-sur-Doron
Talloires
Cartes postales des villages de Haute-Savoie

Service de Bibliothèque :
Plus de 500 volumes disponibles chaque samedi lors des permanences.
Abonnement aux revues "Echo de la Timbrologie", "Timbres Magazine", "Cartes Postales et Collections"
Abonnement aux clubs : ACEMA, AFPT, ASCOFLAMES.
Abonnement aux revues suivantes :
quadrimestrielle : "Les Rameaux Savoisiens" du CGS
trimestrielle : "Revue du Cegra"
bimestrielle : "la Revue française de Généalogie"

Service du matériel :
Tout le matériel nécessaire au collectionneur philatéliste, cartophile ou numismate peut être commandé, au prix club, avec rabais consenti aux clubs.
Des arbres d'ascendance à compléter sont disponibles lors des permanences.
Il existe actuellement 3 modèles différents : comique - 5 générations - 6 générations.
D'autres modèles sont en cours de réalisation.

Section de Généalogie :
Réunion tous les mercredis du mois, de 15h à 17h
Salle 101 de la Maison des Associations
Informations, contacts, résolution de problèmes, bibliothèque généalogique ...
En mairies : relevés d'actes, saisies sur informatique, numérisation d'archives ...


Des articles à consulter : en Catégorie "Généalogie"

Un blog à consulter :

pajani.bernard.over-blog.com
Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 19:00

 

Le 6e forum de Généalogie en Pays de Faverges se tient lors du 26e Salon des Collectionneurs, dans la salle polyvalente du Parc Simon-Berger.

Les membres ''chercheurs d'ancêtres'' du Cercle de Généalogie Favergien se mettent à la disposition des personnes intéressées, familles, parents et enfants qui pourront découvrir les notions de base pour entreprendre une recherche dans les registres, archives ou bien au sein du Cercle.

Après cinq années d'intervention auprès d'écoliers, le président a permis à plusieurs dizaines d'entre eux de s'initier à la découverte de la généalogie.

Durant toute la journée de dimanche, les actifs membres de la section seront à la disposition des visiteurs adultes et jeunes. Les plus grands pourront consulter les registres des tables décennales, s'entretenir avec les responsables, comparer leurs arbres ou rechercher un cousin, tandis que les plus jeunes pourront débuter leur propre ''arbre'' généalogique.

Le matériel comprenant le nécessaire disponible sera mis à disposition des enfants qui pourront emporter leur réalisation, en fin de matinée ou de journée.

Saint-Ferréol sera présent grâce à la grande famille des Tissot-Dupont qui sera présentée en arbre circulaire et en arbre linéaire sur 5 mètres de long.

Les Cuillery seront présents sur un arbre qui descend depuis (ou qui monte jusqu'à) la mezzzanine.

Les Brasset de Marlens déclinent leurs ancêtres directs sur plus de dix générations.

Rendez-vous pour toutes les générations, à la salle polyvalente aujourd'hui dimanche de 9h à 17h.

DSCN1259a.jpg

De jeunes enfants sont fiers de montrer leurs œuvres lors des mercredis sans cartable.

DSCN3641.JPGTout a été préparé par la grande équipe des collectionneurs favergiens pour bien accueillir les visiteurs à leur salon des collectionneurs.

Rendez-vous à la salle polyvalente, parc Simon Berger tout ce dimanche, de 9h à 17h.

Repost 0
Published by CPCGF74 - dans Généalogie
commenter cet article

Présentation

  • : Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy
  • : Activités d'histoire et patrimoine sur les communes des Sources du Lac d'Annecy, Recherches historiques, défense du Patrimoine, expositions en philatélie, cartophilie, généalogie, photos d'anciens, documents de Savoie, bouteilles sérigraphiées, cartes téléphoniques, capsules de muselets, pin's, disques, livres, etc...Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur.Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien, après autorisation préalable.
  • Contact

Profil

  • CPCGF74
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.
  • Cercle de collectionneurs, cartophiles, philatélistes, généalogistes, historiens et défenseurs du patrimoine intéressés par la Savoie et la Haute-Savoie, et plus particulièrement par le patrimoine du Pays de Faverges - Sources du Lac d'Annecy.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche